:: Poste de Contrôle :: Registre :: Admis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ezekiel Nills -Evolve- [100%]

wanted
avatar
Ezekiel Nills
wanted
22.03.16 15:42
Ezekiel Nills
E T A T • C I V I L
Nom × Nills
Prénom(s) × Ezekiel
Date de naissance × 24 septembre 2194 (19ans)
Sexe × masculin
Nationalité × Américaine
Origines × Madison -Entre-Deux
Statut civil × Célibataire
Métier × Dealer de drogue, combattant à l'Arène et participe(ra) à des actions des pro-evolves
Domicile × Entre-Deux


Type d'evolve ×  connu [x] Très bientôt illégal.
Pouvoir × Vision du futur
Effet(s) du pouvoir × Ezekiel parvient à voir quelques secondes à quelques minutes dans le futur, toujours quelque chose en rapport avec lui (autrui, seulement s’il est en sa compagnie). Plus ses visions sont proches du présent, plus elles sont claires. Pour ce qui est des visions sur les quelques minutes, c’est souvent flou ; les visages ne ressemblent pas à grand chose -il remarque souvent la couleur des cheveux, les habits-, les formes ne correspondent pas toujours à la réalité. Son pouvoir se déclenche plus facilement lorsqu’il est soumis à l’adrénaline et le stress, mais il arrive aussi que ça lui tombe dessus sans raison.
Effet(s) secondaire(s) × Vieillissement prématuré de ses organes. Si son pouvoir se déclenche trop souvent, ses organes prennent plusieurs dizaines d’années dans la tronche. De ce fait, il a déjà du changé de rein trois fois, son coeur une fois et l’un de ses poumons deux fois. Il passe des scanners régulièrement pour voir l’étendu des dégâts. Jusqu’au jour où il ne pourra plus se faire de greffe. Ez confond parfois la réalité et ses visions, ce qui le rend instable mentalement.
P O R T R A I T • R O B O T

Taille 1m78
Poids et corpulence × 69kgs. On le qualifie souvent de maigrichon alors même qu'il fait du sport régulièrement [hormis ses combats dans l'arène et ses courses-poursuites avec les erasers !]
Couleur de peau × Pâle mais souvent marquées de blessures et de pansements, en plus de quelques cernes violettes sous les yeux.
Couleur des yeux × Vert clair
Couleur des cheveux × Gris-blanc. Depuis qu'il a commencé à avoir ses visions, ses cheveux ont prit cette teinte au fil du temps. Ils sont mi-longs et rarement coiffés.
Style vestimentaire × Simple : tee-shirt, sweet-shirt, baskets ou rangers. Le plus souvent dans les tons sombres et pas toujours en bon état. Il n’est pas du genre à soigner son physique, parce qu’il se fiche de ça.
Signes particuliers × Ses cheveux, quelques cicatrices sur le corps et sa manie de parler tout seul.

P R O F I L • P S Y C H O L O G I Q U E

Ezekiel n’est pas quelqu’un de méchant mais sa vie étant ce qu’elle est, il a développé un caractère direct et parfois froid. Dans le monde où il évolue depuis sa plus tendre enfance, il a comprit que rien n’est jamais donné ou fait gratuitement, qu’il y a toujours une contre partie à tout. Alors il est devenu rapidement méfiant et parfois aussi sournois que les personnes qu’il côtoie. Il est peut-être jeune mais il n’a plus vraiment l’âme d’un enfant ; et d’aussi loin qu’il se souvienne, le terme d’enfant ne lui a jamais collé à la peau. Quand il faut apprendre à se débrouiller seul très tôt, il y a une partie de sa jeunesse qui fout le camp. Il envie parfois les gamins des beaux quartiers pour ça, sans pour autant les détester. La vie est ainsi, le passé ne peut être changé. Seulement le futur.

L’evolve a un rapport aux autres assez basique : il sait qui gère son quartier, qui aller voir pour avoir du boulot, qui éviter pour ne pas avoir d’ennui, qui retrouver pour passer quelques heures tranquilles. En somme, il n’a pas vraiment d’ami dans le sens où quelqu’un pourrait partager sa merde. Peut-être aussi parce qu’il ne veut pas faire tomber les gens avec. Mais ici, c’est un peu chacun pour soi. Alors la confiance, elle est vite fait relative. Il sait qui aller voir en cas de pépin et surtout à qui il ne doit pas parler de certains sujets, mais ça s’arrête là. Il n’a pas l’habitude de se confier, ou alors, au chien du quartier... Il trouve parfois ça épuisant mais on ne lui a pas encore démontré qu’une vraie confiance mutuelle ça pouvait hésiter. Et puis, à cause de son pouvoir et surtout de ses effets secondaires, Ezekiel a tendance à faire peur. A moins que ce ne soit parce qu’il a prit l’habitude de penser à voix haute et donc de parler tout seul ? Ca peut facilement déranger les gens qui l’entourent. Aucune importance, il a apprit à ne pas trop s’attacher aux gens dans ce milieu. Une balle perdue peut vite arrivée, surtout quand on est proche du marché noir.

Sa principale activité, c’est de revendre la drogue, c’est assez facile quand on a grandit dans les parages et en plus, il se prend souvent une petite commission. Pour le moment, il fait ça discrètement parce qu’il a toujours cette foutue puce implantée derrière l’oreille gauche et qu’il ne compte pas mener les erasers à la planque de ses fournisseurs. Mais une fois qu’il aura assez d’argent pour se payer un gars qui pourra lui retirer cette saloperie, il deviendra plus actif. Il comprend que certains evolves doivent être fichés, comme tous criminels ; mais de là à en faire une généralité, non. Alors il côtoie déjà plus ou moins des types pro-evolves pour les intégrer une fois qu’il sera parfaitement libre.

Etrangement, il aime se battre à l’Arène. Il n’est pas le plus fort, loin de là -même s’il gagne aussi des combats !-, mais il ressent une sorte de besoin de s’en prendre plein la gueule et d’en donner autant. Dans le fond, il cherche simplement la sensation de se sentir vivant.

Dernière chose, qu’il n’a jamais dite à personne : il est mort de trouille à l’idée de voir sa propre mort ou celle de Sydney. Il y a déjà réfléchit et ne sais pas trop comment il pourrait réagir devant cette vision. Evidement, c’est contradictoire avec le fait qu’il aime mettre sa vie en danger mais pour lui, c’est deux choses différentes. Allez comprendre...


Les evolves × C'est bête à dire, mais il les considère un peu comme ses frères et sœurs ; ce qu’il n’a jamais eu. Ils sont tous dans la même galère. Il y a beau y avoir des pouvoirs super cools, les contre coups ne le sont jamais. C'est ce que les gens normaux ne comprennent pas. Ez est peut-être jeune mais il veut aider les evolves par tous les moyens possibles; quitte à ne plus respecter les lois pour se faire.
Les erasers × Clairement, il en a peur. Depuis qu'il a annoncé à l'un d'eux qu'il allait mourir prochainement et s'être fait casser la tronche pour ça, (parce que le type l'avait prit pour une menace...) ; il ne les porte pas dans son cœur. S'il peut rester loin d'eux, c'est très bien.
Les scientifiques × Il est indécis à leur sujet. D'après les rumeurs, certains evolves ne ressortent jamais de leur labo. Et d'autres racontent qu'ils cherchent vraiment à aider les evolves. Que croire lorsqu'on est obligé d'être fiché et examiné toutes les semaines, comme une bête de foire ?
A N T E C E D E N T S


J’ai pas trop à me plaindre de ma vie. Bon, elle est assez pourrie mais comme j’ai connu que ça, c’est presque normal à mes yeux. Ya les gens qui ont de la chance et ya ceux qui n’en n’ont pas ; faut croire que je suis dans le second groupe depuis ma naissance. Ma mère, dont je n’ai aucun souvenir était une prostituée des quartiers où elle vivait. Evidement, un jour, elle a fait la connerie de garder le gamin qu’elle avait eu avec l’un de ses clients. J’vous fais pas de dessin, le gamin, c’est moi. Donc évidemment, j’connais pas mon père. Je sais même pas si j’ai envie de savoir qui s’est, en fait. Avec ce que j’ai pu entendre sur ma génitrice, ça pourrait être n’importe qui. Alors autant rester dans le vague et pas trop me poser de question. J’suis pas en manque de figure paternel dans le coin, alors j’ressens aucun vide ou manque comme pourrait le penser les psys. Comment avoir un manque de ce qu’on n’a jamais connu, j’vous le demande !

Bref, Miranda -ma mère- est morte quand j’avais deux ans. Elle a chopé le virus T8G6 alors que les vaccins avaient été volés et qu’il était plus facile de les avoir. A croire qu’elle l’a fait exprès... Parfois, j’me pose la question. En tout cas, les choses que je sais sur elle, c’est grâce à Sydney. Non, c’est pas la ville d’Australie, mais le nom de la femme que je considère comme ma mère. Parait que c’est elle qui a proposé mon prénom à génitrice ; raison de plus pour la voir comme tel. Bref, c’était une amie à Miranda, surement la seule si vous voulez mon avis et quand elle est morte, elle a décidé de m’élever. Je soupçonne le fait qu’elle ne peut pas avoir de gosses, parce qu’elle fait le même boulot que ma mère et qu’elle se protège pas avec ses clients réguliers. Du coup, même si la vie n’est pas toujours top dans ces bas quartiers, on s’entre aide tous les deux et on vit comme on peut. Comme une famille, vous voyez ?

Sydney m’a envoyé en cours, avec le peu d’argent qu’elle gagnait -qu’elle aurait pu garder pour elle- parce qu’elle voulait me donner les chances de sortir de ce merdier. Parce que la connaissance, c’est sacré pour elle. Bon, elle n’est pas très intelligente mais elle pense que si elle avait pu avoir la chance d’apprendre des choses, elle ne ferait pas ce métier pour gagner sa vie. J’ai pas à dire, sortir de ce quartier pourri, proche du marché noir, ça me faisait du bien. Plus besoin de regarder par dessus mon épaule ou sursauter quand il y avait une bagarre dans le coin. C’était reposant et j’avais l’impression d’être un peu normal.

A l’âge de six ans, pendant la Red Week, j’ai assisté à ce que les gens ont appelé l’Emeute. Au départ, à cet âge, je ne m’intéressais pas trop aux différences evolve/humain ; fallait dire que j’avais déjà bien assez à gérer dans mon coin. Manque de bol, sous la violence des évènements, mon propre pouvoir s’est déclenché. Faut croire que j’étais pas encore assez habitué à la mort dans mon quartier. Enfin, là c’était carrément plus violent. Je me souviens d’avoir fait des cauchemars pendant des mois après ça. Et évidement, j'ai été diagnostiqué Evolve quand il a fallut rentrer dans une nouvelle année scolaire, avec leur test à la con. Il a fallut quelques années pour comprendre de quoi il s’agissait. J’peux vous dire qu’au départ, ces visions m’ont carrément foutu la trouille. J’pensais devenir dingue, à l’âge de six ans, ça la fout mal. Mais Sydney était toujours là pour me rassurer. C’était une humaine et elle tolérait parfaitement les gens comme moi. Je peux lui dire merci, je crois... Et puis j’pense qu’elle aurait voulu en être une aussi, avoir un pouvoir qui lui aurait permit d’améliorer un peu sa vie. Enfin, améliorer... C’est assez relatif, parce que pour moi, ça l’a plutôt empiré. Quand j’ai une vision et que je m’écroule sur le sol... C’est pas super pratique. Bon, j’dis pas, ça m’a quand même servit plus d’une fois. Surtout pour échapper à des mecs de mon âge -ou plus vieux- qui passent leur temps à vouloir jouer les durs et taper sur les plus faibles. C’est dans cette optique que j’ai fini pas apprendre à me battre. D’abord par défaut, parce que je pouvais pas toujours m’enfuir et que m’en prendre plein la gueule sans rendre, c’était pathétique... J’pense aussi que j’en avais marre de voir la tête de Sydney quand je rentrais. Cette femme, j’veux pas la voir pleurer. Alors du coup, j’ai apprit sur le tas. J’ai eu quelques os de cassés en guise d’apprentissage mais aujourd’hui, j’peux dire que ça m’a servit. J’ai pas trop peur de me frotter à des adversaires -quand ils sont pas trop nombreux hein !-, pire, j’dois dire que j’aime ça. Moins quand l’adrénaline enclenche mon pouvoir mais bon, j’fais avec.

Oh. J’vous ai pas encore parlé de Wendy. Cette fille, elle a un problème et un sérieux. Elle sait d’où je viens -parce qu’on a été à l’école ensemble pendant plusieurs années-, elle sait que j’suis un evolve -même si ça pose pas de problème à tout le monde-, elle sait où je vis et ce que je fais pour gagner ma vie -ouais, depuis le jour où elle m’a prit sur le fait de vendre de la came-. Et malgré tout ça, elle n’hésite pas à me proposer de la rejoindre dans son quartier -de toute manière, j’lui ai déjà dit de pas mettre les pieds dans le mien, elle ne tiendrait pas deux minutes-. Pire, il nous arrive souvent de parler de rejoindre un groupe de pro-evolve, parce qu’on a un peu le même point de vue sur comment le gouvernement traite les evolves. Mais franchement, j’pense pas que ce soit une bonne idée, pour elle. Ouais, avec une grande sœur eraser, ça la fout mal ; puis elle n’a pas l’air d’être très baisante tous les jours, cette Lexus. Ou alors, c’est parce qu’elle m’a cueillit une fois, quand j’essayais de me barrer d’un contrôle ? Ses copains erasers voulaient m’emmener me faire examiner -encore- et j’ai décampé rapidos parce que j’en avais ma claque de ces contrôles, pour me retrouver nez-à-nez avec elle. J’suis pas sûre qu’elle continue de me causer comme on a pu le faire par le passé. Tant pis, les erasers, ce sont pas trop mes copains de toute manière.

Ca fait un an maintenant que j’suis combattant à l’Arène, dirigée par un Monsieur M ; j’respecte les règles qu’il impose et j’repars avec mon fric quand je gagne. J’ai une petite commission sur la drogue que je vends, c’est aussi mon gagne pain. J’vois pas trop quoi demander de plus à cette chienne de vie... Ah si : trouver un type qui pourrait me retirer cette foutue puce. J’ai prit ma décision, j’en ai marre d’être marqué comme un animal qu’on surveille et qu’on est prêt à enfermé dès que je commencerais à bouger. Alors j’me renseigne et avec un peu de pot de vin, ya des noms qui sortent. J’ai entendu parlé d’un mec qui se fait appeler June. Avec un peu de chance et si je demande à Sydney de me prêter un peu d’argent, je pourrais le rencontrer et être enfin libre. Vous vous rendez compte ? J’pourrais même participer à des actions pro-evolves pour qu’on entende notre voix avec un peu plus de sérieux. Bon, j’veux pas trop d’une nouvelle Red Week, qu’on soit d’accord sur le sujet ; mais faut quand même essayer de faire bouger les choses. On reste des humains après tout...


Pseudo × Kyalema
Âge × 25 ans
Comment t'as atterri ici × tc ~
Autre chose à ajouter × J'ai expérimenté le récit à la première personne pour l'histoire, j'espère que ça ira xD
Revenir en haut Aller en bas
lost in the grey urban woods
avatar
Enoch Livingston
lost in the grey urban woods
22.03.16 22:27
Enoch Livingston
Rhalala, encore un membre qui s'insère tout à fait dans le contexte, qui ose cabosser son personnage d'une manière lucide et mesurée et qui fait l'affront de ne pas virer dans le pathos en usant de la première personne au fil d'une histoire qui tient la route et fait souffler un vent de rébellion. L'ensemble couronné d'un pouvoir savamment dosé et de brins d'humour.
Alors à quoi je sers, moi ? Tu me mets au chômage technique, rien ne va plus ;-;
En plus, il a les cheveux cendre. Outrage suprême qu'une beauté pareille et... Hum.

Plus sérieusement, tu nous proposes une nouvelle fois un personnage dont on s'entiche sans mal, fort différent des deux précédents ; même s'il a vécu plus de tourments que ceux-là, il n'en a pas nourri une amertume arrogante, propre aux caïds des bas quartiers. Il flotte en lui un air lointain de Sulkan - la liberté pour ligne d'horizon, sans doute. C'est terriblement subjectif, bien entendu, mais j'aime beaucoup ces créatures auxquelles on ne donnerait pas plus d'un an à vivre et qui se battent néanmoins, repoussent leurs limites et lèvent le bras face aux crachats sans pour autant incendier le monde entier. Il y a une vitalité rare en elles.  
Puis l'intégration de Wendy, Lexus et Chaze, c'est extra. Ce doit être à cela qu'on reconnaît les vétérans ; ils déambulent ici comme en leur demeure -w-

Bref, tout ce blabla pour dire que tu es validé ! File donc recenser ton avatar et arracher la puce de cette adorable chose bleue qui frappe fort ~ [Le schtroumpf costaud, en vrai.]


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c h r o n i c l e s :: Poste de Contrôle :: Registre :: Admis-
Sauter vers: