[100%] If you think I'm a monster, you're gonna have a bad time ~ Spica

Spica Arrioph
avatar
Eraser
♦ age : 29

Mer 13 Avr - 3:15

E T A T • C I V I L
Nom × ARRIOPH
Prénom(s) × Roxanne, Spica
Date de naissance × 01/01/2184
Sexe × Féminin
Nationalité × Australienne
Origines × Latines et américaines
Statut civil × Célibataire
Métier × Eraser
Domicile × Centre-ville
Type d'evolve × connu [X] – illégal [] – dormant []
Pouvoir × Précognition
Effet(s) du pouvoir × En se concentrant suffisamment, Spica peut visualiser, dans un rayon de 360° réduit, la présence d'humains ainsi que leurs possessions matérielles et leurs signes vitaux.
Effet(s) secondaire(s) × Plus elle tente de pressentir loin d'elle, ou plus précisément les choses, plus la concentration de Spica doit être grande. De plus, lors de son utilisation, elle est incapable de bouger, comme si son esprit sortait de son corps pour aller jeter un œil aux alentours. Elle voit les choses comme une image nette, comme si elle fixait une photographie panoramique en 360°. Dès l'activation, elle est prise de vertiges et de grosses migraines, parfois des remontées acides. Lorsqu'elle le coupe, elle peut être sujette à des pertes d'orientation, comme le serait un somnambule que l'on réveillerait en pleine crise. Si elle tente de dépasser la limite saine de son pouvoir, elle peut se mettre à saigner plus ou moins abondamment du nez, de la bouche, des yeux et des oreilles, créant des hémorragies plus ou moins importantes. Elle peut en mourir plus facilement qu'elle ne le pense.
P O R T R A I T • R O B O T

Taille ×1m82
Poids et corpulence × 75 kilos, silhouette athlétique aux muscles légèrement dessinés sans pour autant masquer ses courbes féminines
Couleur de peau × Un peu mate
Couleur des yeux × Verts, parfois oscillant vers le turquoise
Couleur des cheveux × Bruns
Style vestimentaire × Plutôt léger, elle préfère se mouvoir facilement. Généralement, elle s'habille avec une brassière noire, ainsi qu'un vêtement bleu brodé ressemblant à un sari indien, noué à la taille avec une ceinture de cuir à triple boucle sur laquelle sont attachées deux bouts de fausse fourrure très douces et absorbantes. Elle porte également deux brassards noirs lui couvrant les avants-bras, et une paire de sandales hautes. Elle ne se sépare pas de son collier, ni de son bracelet tressé en cuir attaché autour de son biceps droit, ses boucles d'oreilles violettes en forme de croc, et ses autres bracelets entourant son poignet gauche. Bien sûr, il lui arrive de s'habiller plus formellement, lorsqu'il le faut, et en de rares occasion elle porte des robes.
Signes particuliers × Un tatouage sur le bras gauche, de l'épaule jusqu'au coude, un grain de beauté sous l’œil droit et quelques cicatrices, dont une assez marquée sur son flanc droit. N'est absolument pas du matin, et gare à celui ou celle qui se trouve sur son chemin peu après son réveil.
P R O F I L • P S Y C H O L O G I Q U E

La première impression que Spica peut laisser, c'est celle d'une flemmarde ronchonne et pas très polie. Un peu bourrue, elle râle souvent, pour tout, pour rien, parce qu'il fait beau, parce qu'il pleut, parce qu'on la réveille à six heures du matin pour aller calmer la mamie du coin qui croit qu'elle s'est faite attaquer par un révolutionnaire alors que c'est simplement sa paranoïa doublée de son Alzheimer le vrai problème, parce qu'à force d'hésiter pour son repas du soir elle se concentre si fort qu'elle en saigne du nez ... Vous l'aurez compris, elle laisse une impression d'ours mal léchée, ce qui explique également ses aptitudes sociales relativement peu développées. Elle a une voix assez grave, et un accent plutôt prononcé, trahissant son origine australienne. C'est un peu une tête brûlée, aussi. Elle n'a pas la langue dans sa poche, et a beaucoup de mal à se retenir face à la provocation et au mépris que peuvent avoir certaines personnes à son égard, ou celle des evolves en général. Elle prend le reste des aléas de la vie, positifs ou négatifs, avec beaucoup de nonchalance diront certains, mais en réalité, elle accorde beaucoup d'importance à une quantité astronomique de choses, la paix en tête de liste. Elle vit au jour le jour, mais parfois on peut la surprendre à rêvasser, s'imaginant des jours meilleurs, refaisant le monde dans sa bulle. Elle peut se montrer possessive selon certains cas, mais plus généralement, elle est indépendante. Débrouillarde, elle ira rarement demander de l'aide, sauf en cas d'extrême nécessité. Elle fait preuve d'un certain cynisme quant à la situation géopolitique actuelle, de même sur quelques sujets qui fâchent. Malgré tout ces traits de caractère qui tendent à la marginaliser, elle est très protectrice envers les gens, bien qu'elle ne l'admette pas publiquement, non non, ce serait trop à supporter pour son orgueil plutôt bien développé. Elle apprécie cultiver cette image qu'elle donne d'elle, ne sachant pas réellement pourquoi au final, ce serait dommage d'avouer qu'en réalité, elle aussi a un petit cœur tout mou en guimauve caché dans sa poitrine !


Dans un cercle plus intime, cette image de femme forte se ramollit un peu pour laisser place à une facette un peu plus douce qu'elle recèle. Ses paroles sont moins acerbes, moins de jurons ponctuent ses phrases, et elle devient même taquine, tactile et joueuse. Friande de défi, elle prend ces-derniers un peu trop au sérieux, et en ce sens, il est assez facile de lui faire faire quasiment n'importe quoi. Dans le fond, elle est généreuse, et n'hésite pas à placer sa vie en guise de bouclier pour protéger les gens qu'elle aime avant toute chose, mais aussi la population innocente. Elle est dévouée à sa cause, qu'elle aime à penser être une œuvre pour l'égalité entre tous. Au final, c'est une idéaliste un peu rêveuse, cachée sous une bonne fourrure épaisse.


Les evolves × Puisqu'elle en est une, elle n'a pas spécialement d'avis tranché sur la question. Tant que ses semblables ne font pas de vague qui pourrait faire empirer leur situation de vie, ça lui va.
Les erasers × Tout dépend des motivations qui les ont menés à exercer ce métier. Les odieux connards uniquement là pour casser du "mutant", mieux vaut qu'elle ne les ait pas en face d'elle. Le reste, elle s'en fiche, du moment qu'ils savent avoir une bonne cohésion de groupe lors d'interventions.
Les scientifiques × Sa porte de sortie secrète, qu'elle espère un jour voir s'ouvrir devant ses yeux. Elle souhaiterait réellement qu'un vaccin soit trouvé, et que toutes ces restrictions, ces chaînes qu'elle se traîne depuis toujours soient enfin brisées, lui permettant de savourer une nouvelle liberté qui lui est actuellement étrangère.
A N T E C E D E N T S
Spica est née en 2184, loin des conflits de la ville de Madison, dans les terres chaudes de l'Australie. Fille unique d'un père boxeur professionnel et d'une mère américaine chercheuse en génétique, elle a passé les cinq premières années de sa vie au pays des kangourous. Seulement, le petit coin reculé où elle vivait  avait été frappé par une météorite des années auparavant, propageant le phénomène qui se déroulait à Madison jusqu'à sa porte. Si ses parents furent épargnés, Spica – ou plutôt Roxanne, à cette époque -, fut mise au monde avec une particularité qui lui a mené la vie dure. Ce don fut découvert lors d'une prise de sang contrôlée par sa mère, afin de déterminer si elle avait une quelconque maladie, ainsi que la possession du gène mutant ou non, à la fois pour se rassurer mais aussi par intérêt professionnel. Sa fille fut donc découverte comme dormante suite à ce test. C'est d'ailleurs pour elle qu'elle décida de faire déménager la petite famille aux Etats-Unis, dans sa ville natale, afin d'y poursuivre des recherches pour « guérir » sa fille. Elle fut immédiatement pucée, recensée et surveillée. Ayant mal vécu cette séparation avec l'Australie, Roxanne eut du mal à se faire à son nouvel environnement. Dans un acte de pseudo-rébellion mais aussi pour faire son deuil à sa façon de jeune fille de son pays d'origine, elle décida de ne plus utiliser son premier prénom, préférant utiliser son second, Spica. Son accent, le fait que ce soit une evolve, comme ils disaient ici, et sa grande taille ne l'aidaient pas à vivre une enfance paisible. Elle se retrouvait souvent dans des situations plutôt pénibles et dénigrantes, si bien qu'elle demanda à son père de lui apprendre à se défendre, vers ses onze ans. Plus le temps passait, et moins Spica ne supportait les brimades. Elle se mit à répliquer, et ce fut un certain déclencheur pour elle. Il y avait d'autres evolves, plus ou moins mis à mal et forcés à l'isolement, et l'injustice de sa propre situation la poussait à les aider, quitte à devoir se battre avec les plus grands. Dans sa tête, elle devenait une super-héroïne qui défendait la veuve et l'orphelin, mais dans les faits, elle ne fit que s'embourber dans des problèmes qui coûtaient de plus en plus cher à sa famille. Son père eut même quelques problèmes avec l'autorité, en étant venu aux mains avec d'autres parents qui tourmentaient Spica. C'est vers ses seize ans que la jeune fille se calma, et pour cause : son géniteur fut tué lors de la Red Week, faisant partie de ce groupe pris à partie par un evolve, un de ceux qu'elle considérait comme les siens. Cela remit en cause beaucoup de choses et de notions chez elle. Elle prenait conscience que certains evolves étaient identiques à ceux qui les montraient du doigt. Ce n'était pas les gentils evolves contre les méchants, il y avait bien plus de nuances que cela. Elle se mit alors en tête de rejoindre la seule force à sa connaissance capable d’œuvrer pour le maintien de l'ordre : les erasers.


Si elle se doutait que la tâche risquait d'être très compliquée, vu son statut, elle ne se doutait pas à quel point elle était à des lieues de la réalité. A vingt-et-un ans, on lui refusait toujours l'accès à ce métier, parce qu'elle était une evolve. Mais la chance tourna le jour où elle put mettre son pouvoir au service de sa vision de l'ordre. Elle croisa le chemin d'un bâtiment où avait lieu une intervention musclée contre ce qui se révéla être une planque d'activistes pro-evolves. Elle usa de sa capacité à s'en faire saigner le nez et les oreilles afin d'alerter un eraser, lui donnant des informations précises sur le nombre de personnes qui les attendaient en embuscade, retranchés dans leur pièce. L'opération fut un succès, et Spica osa demander à ce qu'on parle d'elle et de son souhait de les rejoindre. Après tout, elle estimait avoir les capacités physiques et la solidité psychologique nécessaire … Finalement, quelques mois plus tard, elle fut convoquée pour passer une longue, très longue série de tests, autant d'aptitudes que médicaux, et fut finalement acceptée dans les rangs de ceux qu'elle souhaitait rejoindre depuis tout ce temps. Peut-être était-ce le changement de conseil ayant eu lieu cette même année qui facilita les choses ? Qui sait. Son intégration fut à la fois un événement bienheureux pour Spica, mais aussi une sacrée désillusion. Elle s'imaginait que tous les erasers étaient recrutés selon certains critères moraux, mais il s'avéra que non. Elle fit la connaissance de certains agents qui la traitaient comme elle le fut dans son adolescence, d'autres à la morale plus qu'égoïste, mais aussi certains qui, comme elle, avaient des idéaux plus ou moins semblables aux siens. Depuis son affectation, elle s'entraînait encore plus, que ce soit au tir, à l'entretien de sa condition physique exemplaire ou encore à la maîtrise de son pouvoir, encadrée par divers scientifiques qui tantôt la voyaient comme un cobaye, tantôt comme un être humain. Elle savait que ce qui faisait d'elle une evolve était utile pour ses collègues, elle se devait de s'améliorer sur ce point. Ses efforts furent mitigés jusqu'à présent, les améliorations étant plus décevantes que ce à quoi elle s'attendait, mais elle s'estimait heureuse d'avoir au moins un minimum progressé.


Aujourd'hui, Spica espère toujours voir l'aube d'un nouveau jour où l'égalité serait à nouveau présente. Un jour où les evolves n'auront plus leur pouvoir, et où toutes les instabilités et tensions se seront apaisées. En attendant ce jour, elle s'est juré de faire tout son possible pour maintenir ce semblant de sécurité qui régnait ici, à Madison. Ah, que son Australie natale lui manquait … Dommage qu'elle soit « piégée » ici, pour le moment.
Pseudo × Trop pour les citer, donc comme vous voulez :3
Âge × 22
Comment t'as atterri ici × Top site o/
Autre chose à ajouter × Déjà, pardon d'avance si jamais il y a des soucis avec ma fiche, sait-on jamais … Ensuite, il y a juste un petit souci de redirection d'URL sur la PA, quand on clique sur le guide du débutant, ça ne mène pas au sujet en question. Et sinon, pour faire dans l'original, tout a l'air vachement cool ici, GG au staff :D
Revenir en haut Aller en bas
Keith Colmer
avatar
Eraser
♦ age : 38

Mer 13 Avr - 9:12

Bienvenuuuue <3
Et euh... Pour le lien... Il se pourrait éventuellement que j'en sois responsable *tousse*
Ceci étant dit, j'espère que tu te plaira parmi nous. En cadeau, des lamas.
Revenir en haut Aller en bas
Ruben E. Ashter
avatar
Evolve Connu

Feuille de personnage
Objets Possédés:
Points de Vie: +10
Points de Force: +0

Mer 13 Avr - 10:13

Spica juchée sur un émeu en train d'élever des lamas aux confins du désert australien... Et qui attrape des Evolves au lasso. Hu.

Bienvenue à toi, belle lionne ~
Une fiche remplie dès l'inscription, c'est rare et appréciable pour notre curiosité maladive !

Revenir en haut Aller en bas
Lexus Shepard
avatar
Eraser
♦ age : 25

Feuille de personnage
Objets Possédés:
Points de Vie: +10
Points de Force: +0

Mer 13 Avr - 10:45

OMG UNE FAAAAANG JE T'AIME EPOUSE MOI /poutre/ Et en plus tu l'as fais Australienne, juste, tu es parfait(e).
J'adore le caractère de Spica, elle ressemble à ma Lexus sous ses airs rêveur et son idéalisme, ça me plaît ! J'aime ce genre de personnes optimiste. Va falloir qu'on fasse un RP toi et moi, autrement ça va saigner (non non je ne te force pas du touuuut).
Et bienvenue, j'espère que tu te plairas parmi nous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.fanfiction.net/u/4661640/
Ezekiel Nills
avatar
Hors la Loi
♦ age : 20

Feuille de personnage
Objets Possédés:
Points de Vie: +10
Points de Force: +0

Mer 13 Avr - 10:59

C'est moi ou toutes les erasers ont un langage fleuri et un caractère bourru ? xD Critère de recrutement de la milice ? *fuit*

En tout cas, belle fiche ! L'histoire est sympa et si ya l'occasion, j'veux bien croiser ta route ~

Bienvenue chez nous o/
Revenir en haut Aller en bas
Spica Arrioph
avatar
Eraser
♦ age : 29

Mer 13 Avr - 11:48

Merci à vous pour l'accueil :'D


Lexus, contente de voir que min perso te plaît et titille ta fibre fangirl XD Un RP s'impose, en effet


Ezekiel, sans doute, ça forge le caractère /o/ De même, pas de souci, on pourra voir ça d'ici peu si j'ai pas violé le contexte et qu'on me tabasse pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Varig Cross
avatar
Eraser
♦ age : 27

Feuille de personnage
Objets Possédés:
Points de Vie: +10
Points de Force: +0

Mer 13 Avr - 12:22

Welcome!
signature


Revenir en haut Aller en bas
Enoch Livingston
avatar
Humain
♦ age : 26

Feuille de personnage
Objets Possédés:
Points de Vie: +10
Points de Force: +0

Mer 13 Avr - 21:16

Bienvenue à toi, chasseuse de kangourous !

Avant tout rassure-toi, tu n'as pas massacré le contexte alors tu ne seras pas tabassée ~
En revanche, on t'écartèlera pour... Ha. Non, vraiment nulle crainte à avoir.

Comme le soulignait Ez', même si le caractère de la demoiselle rejoint celui des quelques miliciennes patrouillant dans nos rangs, ce n'est pas pour autant déplaisant car elle conserve ses singularités et que tu as joué sur les nuances pour la rendre complète. Ni obtus ni supérieure, tu n'en as pas fait un monolithe agressif, ce qui est agréable.
Quant au portrait-robot, j'espère juste que tu ne considères pas sa tenue habituelle, avec le sari et les bottes fourrées, comme son vêtement de travail. Lorsqu'elle sera en opération, ce sera uniforme obligatoire ; en dehors de cela, il n'y a pas de souci ! J'aime d'ailleurs beaucoup sa crinière, elle donne envie de lui faire des tresses et d'y accrocher des perles en bois ♥

Ton histoire est claire et concise, fluide ; les événements s'y enchaînent sans accrocs, et tu as parfaitement intégré le contexte, notamment en ne réservant pas l'existence des Evolves au seul cadre de Madison. De plus, la façon dont tu as amené son intégration aux Erasers, qui lui fut d'abord refusée durant plusieurs années, est plutôt originale – un bon point pour toi ~
Toutefois, c'est le tout début de son histoire qui pose problème, et pour cause : rien n'est précisé sur les circonstances qui ont mené à la découverte de son don. Les prises de sang obligatoires n'étant pas systématiques hors Madison, Spica a-t-elle utilisé son pouvoir [peu probable vu son âge, car les premières activations interviennent plutôt à la puberté] ou bien sa mère le lui a-t-elle imposé, parce que vu son métier, elle le jugeait indispensable ? Il faudrait que tu détailles davantage. Par ailleurs, pourquoi dis-tu qu'elle se nomme Roxanne au départ alors que tu l'appelles ensuite Spica sans le justifier ? Est-ce son second prénom qu'elle préfère adopter, un surnom popularisé ou un changement d'identité ? Pour le troisième cas, une excuse valable sera à envisager – même en Amérique, on ne change pas de prénom n'importe comment.

Enfin, à propos de son pouvoir. L'idée est pas mal du tout, cependant elle est aussi mal amenée... D'abord parce que quoi qu'il arrive, Spica souffrira d'un contrecoup, et ce même si son pouvoir ne s'active que dans un périmètre de dix centimètres. Ensuite, comment conçois-tu la perception des éléments, sa manière de les percevoir ? Est-ce qu'elle les voit vraiment, auquel cas ce serait comme regarder une photographie panoramique ; est-ce qu'elle en reçoit les ultrasons, façon sonar de chauve-souris ; est-ce qu'elle les pressent tel un sixième sens, comme ActionMan analysant la situation au travers des objets ? [Pardon pour cette odieuse référence] Dépendant de ta réponse, le contrecoup peut évoluer. En effet, il serait plus plausible que, dans le cas de saignements de ce genre, l'origine soit cérébrale, un peu comme des symptômes d'une tumeur. Ce serait le cerveau qui, en réaction à l'activation du pouvoir, entraînerait ces hémorragies intempestives auxquelles tu pourrais ajouter d'autres désagréments – migraines, vertiges, fatigue... De plus, pourquoi dire que Spica active son pouvoir en « se concentrant suffisamment » alors qu'il se déclenche aussi « tout seul, lorsqu'elle fait marcher sa cervelle trop intensément » ? N'est-ce pas synonyme ? Elle pourrait avoir une relative maîtrise de celui-ci, surtout si elle a été diagnostiquée très jeune, et donc n'être sujette à des débordements qu'en cas de grosse charge émotionnelle/intellectuelle. Réfléchis-y =3

C'est tout pour l'instant. Si tu as la moindre question ou hésitation, nous sommes là pour t'éclairer !
Bon courage pour la suite ~
signature


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Spica Arrioph
avatar
Eraser
♦ age : 29

Jeu 14 Avr - 14:05

Merci vous deux :3


Comme vu par MP avec Enoch, j'ai terminé les modifications. Concernant la découverte du don, j'ai rajouté qu'elle fut découverte dormante via une prise de sang de contrôle pour certaines maladies commandée par sa mère. Concernant le changement de prénom, j'ai précisé que depuis qu'elle est à Madison, et comme toute jeune fille pas contente de changer de pays, elle a décidé d'utiliser son second, Spica, et c'est depuis resté. Elle garde "secret" son premier prénom, Roxanne, autant que faire se peut, pour le révéler dans certaines rares occasions


Voilà voilà, j'espère que ces modifications seront assez satisfaisantes :3
Revenir en haut Aller en bas
Enoch Livingston
avatar
Humain
♦ age : 26

Feuille de personnage
Objets Possédés:
Points de Vie: +10
Points de Force: +0

Jeu 14 Avr - 17:00

Nous y voilà ~
Merci beaucoup pour tes rapides corrections et ta disponibilité ! Tout est bon, si ce n'est que tu n'as pas enlevé la parenthèse « (seulement cinq ou six mètres tout au plus sans avoir d'impact sur sa santé) » ; nous avons vu que dans n'importe quel périmètre d'action, Spica devra souffrir du contrecoup puisque, quel que soit le degré de maîtrise, il n'y a pas de réduction du contrecoup possible.
Supprime juste cela, s'il te plaît, et tu pourras enfin être toute rougeoyante *-*
signature


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Spica Arrioph
avatar
Eraser
♦ age : 29

Jeu 14 Avr - 17:04

Woops, my bad. C'est fait maintenant, merci à toi :D
Revenir en haut Aller en bas
Enoch Livingston
avatar
Humain
♦ age : 26

Feuille de personnage
Objets Possédés:
Points de Vie: +10
Points de Force: +0

Jeu 14 Avr - 17:11

Impeccable, je te remercie !

Cours donc, file, vole p'tit kiwi [même si tout le monde sait que ces adorables bestioles ne peuvent pas voler], te voici toute rouge ♥
N'oublie pas d'aller faire recenser ton avatar ici ; tu as déjà tapé dans l'œil de Lex' et Ez', mais n'hésite pas à fouiner partout en quête de camarades, du côté des rouges, des dorés ou des bleus, histoire de faire régner l'ordre dans ce joyeux bazar. Sûr qu'ils seront ravis ~

En espérant que tu t'amuses bien parmi nous /jette des cookies /

signature


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[100%] If you think I'm a monster, you're gonna have a bad time ~ Spica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c h r o n i c l e s :: Poste de Contrôle :: Registre :: Admis-