:: Autres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

8. Histoire symboles et valeurs des USA ainsi que du Maine et figures marquantes de la culture américaine originaires du Maine

avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
01.09.13 17:27

HISTOIRE DES USA
(http://www.memo.fr/article.asp?ID=PAY_USA_010#Som2)

> Période précolombienne (avant 1492)

Les premiers habitants des États-Unis actuels descendent des peuples préhistoriques venus d’Asie qui ont traversé le détroit de Béring au cours de la dernière glaciation il y a 30'000 ou 40'000 ans.

> Période coloniale (1492- 1775)


1492 : Christophe Colomb découvre le continent américain (même si théoriquement ce sont les vikings. Bwef.)Les colonies espagnoles, anglaises, françaises, hollandaises se succèdent et s'opposent. Les Améridiens subissent l'influence négative des blancs, ils sont victimes d'épidémie (variole, rougeole) mais également d'acculturation (alcool...)

XVII-XVIII èmes : formation des treize colonies brittaniques. L'Amérique du Nord devient un enjeu colonial.
Le peuplement se fait essentiellement par des migrants britanniques et par la traite négrière. Les esclaves noirs sont employés dans les plantations de tabac du sud mais aussi pour le développement des infrastructures. Vers 1775, les treize colonies sont prospères et comptent plus de deux millions d’habitants.

> Révolution, indépendance et nouvelles institutions (1770-1800)

1770 :  les colons américains s'opposent de plus en plus à leur métropole. Les taxes et les impôts sont augmentés alors que les sujets américains ne sont pas représentés au Parlement anglais. Le système de l’exclusif lèse les marchands de la côte est. De nouvelles troupes sont envoyées en Amérique et un climat révolutionnaire s’installe en Nouvelle-Angleterre, à Philadelphie et en Virginie.

1770 : Massacre de Boston. Les soldats britanniques tirent sur les manifestants.
Décembre 1773:  les colons détruisent une cargaison de thé (Boston Tea Party) : la guerre éclate l’année suivante.

4 juillet 1776 : déclaration d'indépendance des USA.

1781 : rédaction de la constitution américaine à la convention de Philadelphie. (+ bill of rights en 1791)

> Conquêtes de l'Ouest, industrialisation et fin de l'esclavage (1800-1917)

L'histoire américaine au XIXème siècle est marquée par quatre problématiques majeures : la conquête de l'Ouest, l'esclavage dans le Sud, l'industrialisation et l'immigration.

La guerre de sécession : Amorcée en 1861 au lendemain de l’élection d’Abraham Lincoln, la guerre de Sécession a ravagé le Sud des Etats-Unis durant quatre ans. Considérée par beaucoup comme une véritable guerre civile, elle oppose les États du Sud, confédérés, et ceux du Nord, formant l’Union, au sujet de l’esclavage. Ainsi, durant des années de combats sanglants se joue le sort des esclaves noirs du Sud.

L'industrialisation : L'industrialisation débute à partir des années 1850. Elle entraîne des bouleversements démographiques, économiques et sociaux considérables. Elle modifie la géographie du pays. Les villes américaines se multiplient et grandissent rapidement. L'immigration s'accélère et se diversifie. La Révolution industrielle donne naissance à un prolétariat urbain et accompagne la naissance d'un capitalisme sauvage.

À la fin du XIXème et au début du|XXème, la deuxième révolution industrielle voit l'apparition de la société de consommation et de l'automobile. Les premiers gratte-ciel sont construits dans les centres-villes de Chicago et New York.

> L'élévation du pays au rang d'hyperpuissance à travers les guerres (1917-1991)


Au XXe_siècle, les États-Unis deviennent la première puissance économique, culturelle, politique et militaire du monde.
2 Avril 1917 : D'abord neutre au début de la Première Guerre mondiale, le pays s'engage aux côtés des Alliés et renverse le rapport de force.

L'entre-deux-guerres est d'abord une période de prospérité matérielle et d'effervescence culturelle appelée les « Roaring Twenties ». Les femmes puis les Amérindiens obtiennent le droit de vote. C'est également le temps de la Prohibition.

1929 : Grande Dépression qui suit le krach de Wall Street provoque une montée du chômage. Le Dust Bowl affecte le sud du pays et accroît la misère des paysans.

1932 : Franklin Delano Roosevelt est élu et propose un New Deal (« nouvelle donne ») pour combattre la crise, en posant les bases de l'État-providence. Le chômage ne se résorbe totalement que pendant la Seconde Guerre mondiale.


7 décembre 1941 : Pearl Harbor, attaque japonaise qui provoque l'entrée en guerre des USA dans le camps des Alliés contre l'Axe.


Août 1945 : Bombardements nucléaires des villes d'Hiroshima et Nagasaki.


1947 - 1991 : Guerre froide.
Dans les années qui suivent le conflit, les États-Unis se posent en leader du camp capitaliste face à l'Union soviétique : la Guerre froide oppose alors deux modèles politiques et économiques.

L'histoire intérieure du pays est marquée par le Mouvement afro-américain des droits civiques dans les années 1950-1960 menées par Martin Luther King, par l'assassinat du président Kennedy en 1963 et le scandale du Watergate en 1974.

> Le « nouvel ordre mondial » (1991-2011)

Depuis la fin de la Guerre froide et le démantèlement de l'Union soviétique en 1989-1991, les États-Unis sont la seule hyperpuissance dans le monde. Le pays s'engage dans les relations diplomatiques au Proche-Orient, et participe à la Guerre du Golfe (1990-1991).

La présidence de Bill Clinton 1993 - 2001 sera marquée par les guerres de Yougoslavie, par l'affaire Monica Lewinsky, l'explosion de la bulle Internet et par une croissance économique continue.

George W. Bush arrive au pouvoir en 2001 après une des élections les plus controversées de l'histoire du pays. Le 11 septembre de la même année, les États-Unis sont victimes d'une vague d'attentats terroristes islamistes qui font près de trois mille morts. En réponse, Washington se lance dans une « Guerre contre le terrorisme » en Afghanistan puis en Irak (guerre d'Afghanistan et guerre d'Irak).

En 2005, le sud du pays est frappé de plein fouet par Katrina, un des ouragans les plus ravageurs de toute l'histoire des États-Unis.

Dès 2007, le pays est touché par une crise économique et financière, provoquée par la crise des subprimes et qui deviendra mondiale. De grandes compagnies comme Lehman Brothers ou General Motors sont en faillite.

En 2008, Barack Obama est élu en tant que premier président afro-américain du pays, succédant au président sortant George W. Bush devenu impopulaire. Sa politique tranche avec son prédécesseur, notamment sur le plan intérieur, où il réussit à faire adopter une réforme du système de santé. Dans le même temps, l'émergence de la Chine comme superpuissance potentielle apparaît déjà comme susceptible de défier à terme le monopole des États-Unis. En 2010, alors que le pays est toujours en pleine crise économique, le golfe du Mexique et les plages du sud sont touchés par la pire marée noire que le pays ait connue suite à l'explosion d'une plate-forme pétrolière de BP.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
01.09.13 17:39
SYMBOLES DES USA


Drapeau américain (Stars and Stripes)Les 13 bandes représentent les 13 États fondateurs qui se sont unis pour former les États-Unis d'Amérique; de même que, initialement il n'y avait que 13 étoiles.  (50 maintenant) Ces bandes sont cousues l'une à l'autre (et non pas imprimées) pour symboliser l'union ainsi scellée entre les États fondateurs. Il existe un serment d'allégeance au drapeau. « I Pledge Allegiance to the flag of the United States of America and to the Republic for which it stands, one Nation under God, indivisible, with liberty and justice for all. »



Oncle Sam. L'origine de l'Oncle Sam semble remonter à la guerre de 1812. Les militaires de la base de Troy (État de New York), recevant des caisses de viande marquées « U.S. », interprétaient avec humour ces initiales en « Uncle Sam » en l'honneur de leur fournisseur Samuel Wilson.


Statue de la liberté. La Liberté illuminant le monde (Liberty Enlightening the World), plus connue sous le nom de statue de la Liberté (Statue of Liberty), est l'un des monuments les plus célèbres des États-Unis. Elle est située à New York, sur l'île de Liberty Island au sud de Manhattan, à l'embouchure de l'Hudson et à proximité d'Ellis Island.


Le pyguargue à tête blanche. Le pygargue à tête blanche est l'oiseau national des États-Unis. Il est l'un des symboles les plus connus du pays et apparaît sur la plupart des sceaux officiels, y compris sur celui du président américain. Il a été choisi le 20 juin 1782 par le Congrès continental : il est représenté tenant des flèches et une branche d'olivier entre ses serres.

Novus ordo seclurum, Grand sceau des Etats-Unis. Novus Ordo Seclorum est l'une des deux devises qui apparaissent sur le revers du Grand sceau des États-Unis d'Amérique (l'autre étant Annuit Coeptis). L'expression peut se traduire comme le nouvel ordre séculier (nouvel ordre laïc, profane), c'est-à-dire un nouvel ordre non relié à l'autorité et/ou à l'influence religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
01.09.13 18:08
SYMBOLES DU MAINE (from http://www.statesymbolsusa.org/Maine/Maine-State-Symbols.html )

Le sceau officiel du Maine a été adopté en 1820. Le fermier est un symbole de fierté dans les racines du Maine. Le navigateur représent, les liens étroits du Maine avec l'Océan.  La richesse naturelle sont au centre de l'image :  Un pin, un Elan (l'animal officiel du Maine), la mer et le ciel. On voit également apparaitre la device du Maine "Dirigo" (Je dirige en latin)

Les autres symboles officiels du Maine :

Chat : le Main coon
Oiseau : Black-capped chickadee
L'insecte : L'abeille
L'arbre : Eastern White Pine
Gemme : [url=http://www.statesymbolsusa.org/IMAGES/Maine/Tourmaline380.jpg]la tourmaline[url]

L'Hymne national du Maine

"State of Maine Song" ( http://www.youtube.com/watch?v=93EBH4n3dO0 )

by Roger Vincent Snow

Grand State of Maine,
proudly we sing
To tell your glories, to the land,
To shout your praises till the echoes ring.

Should fate unkind
send us to roam,
The scent of the fragrant pines,
the tang of the salty sea
Will call us home.

Chorus:

Oh, Pine Tree State,
Your woods, fields and hills,
Your lakes, streams and rock bound coast
Will ever fill our hearts with thrills,
And tho' we seek far and wide
Our search will be in vain,
To find a fairer spot on earth
Than Maine! Maine! Maine!


Pourquoi le Maine ?

Deux hypothèses coexistent quant à l'origine du nom de l’État. Selon la première, il proviendrait d’un transfert du nom de la province française homonyme. Selon la seconde, durant l'époque coloniale, les marins se référaient à cette partie du continent comme « the Main [Land] » pour la distinguer des nombreuses îles qui bordent sa côte2 ; mais cela n'explique pas l'ajout d'un « e » final.


HISTOIRE DU MAINE

territoire du Maine a été découvert en 1498 par le navigateur Jean Cabot. En 1604, Pierre de Monts a fondé la colonie de l’île Sainte-Croix ; la région était alors peuplée par des Amérindiens Algonquins. La colonisation anglaise a été entreprise par la Compagnie de Plymouth en 1607, et le Maine — dont l’économie a longtemps reposé essentiellement sur la production de fourrures et de bois d’œuvre — annexé au Massachusetts en 1658.

Le mouvement d’indépendance envers le Massachusetts a débuté en 1785 environ ; toutefois, la séparation n’est devenue effective qu’en 1819, le Maine intégrant l’Union le 15 mars 1820 et devenant par là même le 23e État américain. Au terme d’une longue controverse territoriale entre les États-Unis et la Grande-Bretagne concernant le Maine et la province canadienne du Nouveau-Brunswick, la frontière de l’État a définitivement été fixée par le traité Webster-Ashburton de 1842. Le Maine a connu une forte croissance économique jusque dans les années 1860, fournissant le pays en bois de charpente, en textile, en produits de la pêche et en construction navale. Il a par ailleurs été le premier État américain à édicter une loi de prohibition en 1851. Après la guerre de Sécession toutefois, l’émergence des navires en coque d’acier et le départ de l’industrie textile hors de la Nouvelle-Angleterre ont contribué à son déclin économique.

Malgré l’essor du tourisme et de l’industrie moderne à la fin du xixe siècle, l’État a en effet connu une longue période de récession, dont les conséquences étaient encore sensibles après la Seconde Guerre mondiale. Les années quatre-vingt ont en revanche été marquées par un retour à la prospérité dans l’ensemble de la Nouvelle-Angleterre ; c’est ainsi que l’État du Maine est passé, entre 1980 et 1989, du 39e au 21e rang national pour le revenu par habitant. "Le Maine" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Invité
01.09.13 18:23
FIGURES MARQUANTES DE LA CULTURE AMERICAINE ORIGINAIRES DU MADISON
dans cette partie, seront finalement crées des personnages fictifs originaires de la ville qui pourront éventuellement devenir des prédéfinis ou des PNJs
je dirais un homme politique au niveau fédéral, un acteur/rice, un chanteur/teuse et un écrivain **




Stephen King



John Ford



Anna Kendrick
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c h r o n i c l e s :: Autres-
Sauter vers: