:: Poste de Contrôle :: Les Lois de Madison Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONTEXTE GÉNÉRAL ▬ Madison est notre histoire

avatar
Le Régisseur
Le Régisseur
PNJ
Le Régisseur
14.04.14 13:45
Au commencement fut...

« Chers concitoyens, chères concitoyennes,
Nous nous adressons à vous en ce jour d'avril 2213 pour vous faire part d'une information importante au sujet de...
 »

L'hologramme géant installé au milieu du carrefour grésilla à peine avant de se stabiliser sur l'image du Conseil, ce cercle étroit composé de cinq représentants politiques des principaux partis d'influence à Madison. Comme à chaque bulletin spécial, les lieux publics retranscrivaient leurs annonces en grandeur nature, de manière à ce que nul ne puisse ignorer ce dont il était question ; ici, se voiler la face était devenu au fil du temps une de ces attitudes jugées purement impensables. Intrigués, certains passants s'arrêtèrent alors pour mieux écouter le communiqué. Le Conseil n'avait qu'un demi-siècle d'existence, et pourtant il s'était déjà imposé comme une figure majeure des relations diplomatiques entre Pro et Anti Evolves, transformant le paysage gouvernemental par le biais de ses décisions. Une solution miracle à l'efficacité controversée. Qu'annoncerait-il aujourd'hui ?

« ...Cette nouvelle ne peut que nous renvoyer à notre propre passé, notre passé commun, depuis les premières heures qui ont scellé le destin de notre ville... »

L'historien cliqua sur la branche de ses lunettes pour afficher la liste des archives. Devant ses petits yeux de fouine, un interminable catalogue de dates et de données se déroula sur le cadre restreint des verres optiques, et il poursuivit la lecture jusqu'à choisir, d'un nouveau clic, un dossier vieux de près d'un siècle. Il soupira en rentrant le code d'accès à trente chiffres, beaucoup trop long à son goût mais nécessaire, en réponse au piratage informatique qui ne connaissait plus de limites. C'était un peu comme retenir les premières décimales de pi ou la circonférence exacte de la galaxie. Lorsque la page s'ouvrit à deux centimètres de sa rétine, il régla les paramètres de manière à translater sur le mur les différents articles et reportages de l'époque, un peu usés mais audibles. Lui qui pensait ne jamais réussir à remonter ces traces, à leur donner un sens. Cette information renvoyait à l'apparition des premiers dons, à une ère désormais reléguée aux manuels scolaires et aux réappropriations fumeuses des illuminés de Searsmont. De grands malades, ceux-là. Mais il relativisait en se disant qu'au moins, ils avaient obligé le gouvernement à prendre des mesures drastiques pour contrer la montée en puissance de ce qu'il nommait le fanatisme evolvien.

« ...Néanmoins, une telle incidence ne doit pas être source de peur ; vous connaissez la réalité, vous savez que chaque jour, des hommes et des femmes veillent sur vous... »

Il rabattit la capuche sur son visage et pénétra dans les bas quartiers. La bâtisse au toit troué à l'angle de la septième rue, au sous-sol, deuxième porte à gauche, qu'on lui avait dit. Depuis le temps qu'il voulait s'y rendre et qu'il n'avait jamais trouvé le courage ! Mais là, c'était la bonne. Il avait le faire, il allait s'en défaire, et enfin, il rejoindrait les rangs des rebelles. Une nouvelle vie commencerait dès lors, certes plus dangereuse, mais qui l'avait appelé à elle tout ce temps. Son pouvoir, impossible à dissimuler, l'avait en effet contraint à se plier à la surveillance des Erasers durant de longues années, situation qu'il ne pouvait supporter davantage. À cet instant, il écoutait le discours du Conseil pour la dernière fois de son existence d'Evolve fiché, enregistré, pucé. Une renaissance l'attendait. Qu'importe qu'il en garde une sale trace, une brûlure chirurgicale ; s'offrir une opération de ce type grâce au marché noir était une aubaine qu'il n'aurait refusé pour rien au monde.
L'impatience dans le regard, il s'engouffra dans l'escalier et se dirigea vers son avenir.

« ...que nous agirons toujours dans votre intérêt. Mais nous n'aboutirons à rien sans votre dévouement, votre implication. Construisons ensemble... »

Le poids des grenades. Les cliquetis des armes. Le frisson qui précède la rafle. Elle aimait cela plus que tout. Chaque fois qu'elle se rendait sur le terrain et qu'elle aidait des individus sans histoire en proie avec un de ces Evolves incontrôlables, elle avait l'impression d'écrire la sienne et de sauver la leur. Engagée dans la milice indépendante depuis plus de dix ans, elle avait toujours refusé de s'inoculer une dose active du gène, même éphémère ; c'était sa nature, son humanité, et son combat. Pour tous ceux qui avaient cru que cette promiscuité serait sans conséquences. Pour tous ceux qui lui disaient tout ira bien, ces conflits trouveront bientôt une fin. Elle n'y croyait pas. Et elle ne croyait pas aux paroles du Conseil non plus. À ses yeux, ce simulacre de gouvernement ne ferait que geler une situation déjà critique ou bien, au pire, l'envenimerait. Rien de bon ne pourrait venir de tout cela.

« ...des efforts sont indispensables. Nous comptons sur vous, mes chers concitoy... »

L'hologramme se dissipa dans le charivari des routes et des écrans luminescents. Madison recommença à s'agiter à l'intérieur de son Mur, à brasser ses habitants comme autant de pantins dont aucun, absolument aucun, n'était en mesure de feindre l'innocence.
Tout le monde est lié à cette certitude. Tout le monde a son mot à dire, ses valeurs et ses convictions à défendre.
Quelles seront les vôtres ?

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c h r o n i c l e s :: Poste de Contrôle :: Les Lois de Madison-
Sauter vers: