Alice Ace (agent chimique X, je le garde èé) [Terminé ♥]

Alice Ace
avatar
Evolve Connu
♦ age : 24

Mar 22 Avr - 12:53

crédit Livia ♥ • ft. Original from: Sawasawa


profil

Nom : Ace
Prénom(s) : Alice
Âge ; date de naissance : (2)20 ans, 1er Mai
Sexe : Femme
Nationalité ; origines : Américaine
Statut civil : Célibataire
Métier : Etudiante
Groupe : Evolve


background

CARACTÈRE Alice est une personne plutôt originale, elle est froide au premier abord mais s’attache très vite aux gens, de ce fait on peut la catégoriser comme possessive. Une fois attachée à quelqu’un elle ne la collera pas nécessairement mais supportera difficilement les nouvelles attaches de ses proches.

C’est une jeune femme très irritable et susceptible qui par dessus le marché est franche. Ainsi, elle peut paraître très dure lorsqu’on lui demande son avis mais pour elle c’est seulement un service qu’elle rend. Elle a donc développé une certaine horreur du mensonge et elle retire sa confiance à ceux qui lui mentent délibérément sans raison apparente.

Alice c’est le genre de nana qui sourit tout le temps, qui rit avec tout le monde mais qui ne parle que très peu d’elle même. Ceci expliquant cela je pourrais ajouter en explication qu’elle est très peu sûre d’elle même et souffre d’un complexe d’infériorité élevé. Pourtant une fois en confiance elle peut se montrer chaleureuse et gentille mais autrement vous aurez droit à un regard froid et à une méfiance à toute épreuve.

En outre, elle peut être très contradictoire dans ses actes. Un bon exemple est qu’elle déteste la solitude et la supporte mal mais elle a toujours tendance à s’isoler. Trop effrayée de la souffrance il ne faut pas s’étonner des barrières qu’elle érigera instinctivement entre elle et vous.
Sans arrêt en mouvement Alice fuit l’ennui et essaye toujours de s’occuper comme elle peut.

point de vue vis-à-vis des evolves : Plutôt méfiante les evolves restent la catégorie de gens avec lesquels elle a plus d'affinités, sans s'y associer ni se reconnaître forcément en eux elle les comprend plus facilement.
point de vue vis-à-vis des erasers : Son aversion est restée la même, elle en a peur, elle est nerveuse et a tendance à les fuir si elle le peut.
point de vue vis-à-vis des scientifiques : Elle peut en avoir un peu peur mais ses études se trouvant dans le milieu médical elle a apprit à résorber son aversion naturelle.



PHYSIQUE Alice elle ressemble à l’américaine de base. Comme dans tous les clichés c’est une jeune femme blonde avec des yeux clairs et des traits fins, une vraie pom-pom-girl. Mais plus en détails elle perd beaucoup de cette image préconçue, elle est trop petite et trop mince pour être sportive, trop plate et avec les cheveux trop courts pour être une bimbo.

Alice elle mesure 1 mètre 66 et pèse à peine 50 kilos, en bref c’est une fille type brindille. Elle ne possède de ce fait que peu de formes, ce qui ne la complexe pas plus que ça, elle sait qu’elle est toute en finesse. Elle possède donc une silhouette fine et gracile qui lui donne un air fragile et frêle, cependant en approchant de plus près on peut constater qu’elle est bien campée sur ses jambes. Ses yeux verts sa baladent toujours partout à l’affut du moindre mouvement et surplombent un nez fin et des lèvres rosées.

Ses cheveux couleur blé sont coupés au carré, agrémentés d’une frange de coté et d’ondulations aux pointes. Ces cils et ses sourcils sont de la même couleur et nous pouvons même préciser le grain de beauté au coin de son œil gauche.

La chose qui dérange le plus Alice dans son physique est en fait, sa banalité. Elle ressemble à toute américaine lambda, l’obésité en moins.


HISTOIRE Alice est née le jour du muguet : le 1er Mai, une journée magnifique marquée par un grand soleil de printemps, le premier de la saison. Alice était la première née de la famille Ace mais un ravissant petit garçon vint rapidement agrandir le foyer.
Un tableau parfait en somme, une jolie famille, une belle maison typiquement américaine avec un joli jardin, une balançoire et des pique-niques l’été. Ainsi, vous le comprendrez la jeune Alice est née dans une famille aisée qui lui fournissait tout ce dont elle avait besoin. Elle était chérie et choyée et recevait tout l’amour dont elle avait besoin, non elle n’a pas été délaissée au profit de son petit frère, elle n’a pas été laissée seule lors des longues heures de travail de ses parents et n’a pas été enlevée non plus.

Tout était parfait dans le petit monde d’Alice, que l’on pourrait presque qualifier de pays des merveilles. Mais comme tout tableau un jour se fane, une chape sombre et froide s’abattit sur la famille Ace. Je ne parle de rien d’autre que la ruine, la banqueroute ou tout autre terme que vous pourriez lui préférer. En soi, cela aurait pu simplement être une mauvaise passe mais les affaires de l’entreprise familiale allaient de mal en pis si bien que bientôt elle fût rachetée pour une bouchée de pain. Contraints de déménager toute la petite troupe se mit en quête d’un nouveau foyer et surtout d’une source de revenus. Le choix ne se fit pas attendre, les nouveaux propriétaires de l’ancienne Ace Corporation cherchaient à tout prix un héritier, incapables d’en concevoir un de leurs propres moyens, la solution qui s’imposa alors fût d’offrir William, le petit frère d’Alice au couple en échange d’un toit, d’une rente annuelle et d’un droit de visite.
Habituellement, dans notre chère Amérique actuelle ce genre de pratique est interdite et purement punie par la loi, seulement avec un peu d’argent on peut tout acheter, un enfant, le silence, tout. Et puis William aura une meilleure vie se dirent-ils en chœur, il ne manquera de rien, comme avant...

Sauf que rien ne fut plus jamais comme avant. Les parents d’Alice se renfermèrent sur eux mêmes, se déchirant, se balançant à la figure leur chagrin mutuel. La petite Alice fut au centre des conflits et au lieu de chérir le seul enfant qui leur restait ils se mirent à haïr celle qu’ils avaient choisie au profit de l’autre. Elle n’était déjà plus qu’une simple chose vivant chez eux, mangeant sur leurs réserves et volant la place de leur fils. Pourtant, la petite fille qu’elle était à l’époque souffrait aussi de l’absence du garçonnet, son camarade de jeu, son confident, son meilleur ami, son frère. Elle perdit dont ses parents la même année qu’elle perdit son frère. Ils ne l’abandonnèrent pas, non, ils vécurent juste comme si elle n’existait pas, mettant le couvert pour deux, sortant sans elle. Elle se trouvait désormais dans une maison où tout était comme si elle n’avait jamais existé.

Alors Alice décida qu’elle ne se laisserait plus prendre aux jeux affectifs, qu’elle ne se laisserait plus décevoir par les autres et elle s’endurcit, enfermant à double tour au fond d’elle même la petite fille douce et naïve. Son objectif  à présent était de réussir ses études, avoir un avenir brillant et surtout : s’en sortir seule sans personne pour lui promettre des désillusions.
C’est ainsi qu’à l’aube de ses dix-neuf ans elle partit de chez elle, sans un mot ni un regard en arrière pour ceux qu’elle avait tant aimés. Elle ne partit pas sans but ni endroit ou aller, non, elle avait trouvé un petit boulot de serveuse dans un bar situé à Madison, une ville assez éloignée de chez elle tout en restant dans le même État, ce travail en parallèle de ses études lui ayant permis de payer le loyer d’une bicoque en bordure de forêt. Ainsi, Alice partait, certes seule, mais vers un avenir plus certain que celui qu’elle avait en restant chez elle.

Travaillant d’arrache-pied sans se lasser de jour en jour elle avançait petit à petit dans son idéal jusqu’au jour où tout son univers encore si fragile bascula. C’était une des nuits les plus noires qu’elle n’avait encore jamais vues, une énorme boule de feu s’écrasa tout près de sa petite cabane (en faisant KABOUUUM /PORTE/) soufflant le toit de chaume et emportant une partie des planches composant les murs. Écrasée contre le sol Alice ne bougea pas tout de suite, apeurée et sidérée des dégâts occasionnés, puis un peu plus tard, mue par une curiosité insatiable elle fit les premiers pas vers cette pierre à présent noire plantée pas plus loin qu’à un kilomètre d’elle.
Cela lui prit plus d’une heure et demie pour traverser la moitié du chemin, ralentie par les branches tombées des arbres. Dans cette histoire Alice n'arriva jamais jusqu'au site du désastre, elle s'évanouit bien avant et ce fût le noir le plus total.

Ce ne fut que trois heures plus tard qu’elle se réveilla patraque et qu’elle avança comme un zombie jusqu’au café où elle travaillait sans trop se rappeler ce qu'elle faisait en plein cœur de la forêt à une heure aussi tardive, elle trouva éberluée sa maison éventrée.
Frappant à la porte du bar comme une perdue en plein milieu de la nuit on ne put l’entendre que bredouiller des bribes de phrases « Maison... Cendres... Pierre... Ciel... Chaud » avant qu’elle ne sombre à nouveau dans l’inconscience. Cette fois le vide intersidéral dura plus de trois jours durant lesquels elle fut hébergée par sa patronne.

À son réveil tout semblait semblable et pourtant une petite chose était bien différente, une petite gène qui géra sa vie à partir de ce moment précis. En effet, cette jeune femme qui ne supportait pas le mensonge était désormais capable de discerner tout mensonge énoncé devant elle. Malheureusement avec ce don vint aussi une malédiction, une fois ces mensonges dits en face d’elle elle se trouva incapable de tenir sa langue. Ainsi elle reprit systématiquement les menteurs étant de plus en plus capable de discerner sur quel point on lui mentait.
Au même moment de sa vie le gouvernement prit des mesures radicales, expliquant à la population les effets mineurs de la météorite et traquant en secret ceux l’ayant approchée de trop près ou ayant subi un changement brusque après la grande tombée. Rapidement la patronne et les habitués du café prompts aux mensonges firent le rapprochement avec Alice qui fût dénoncée.

Elle n’eût que le temps de fuir, emportant le strict minimum, pour se réfugier au cœur de la forêt, dans ses hauteurs, pour échapper tant bien que mal aux traqueurs et essayer de trouver d’autres « mutants » comme ils étaient appelés pour ne pas se retrouver encore et toujours... seule.


POUVOIR

type d'evolve : connu [X] – hors-la-loi [] – illégal [] – dormant []
pouvoir : Vérité
effet(s) du pouvoir : Elle décèle le moindre petit mensonge, elle perçoit même les demi vérités, lorsqu'elle pose une question même si la personne lui ment elle va pouvoir connaître automatiquement la réponse véridique (si l'interlocuteur la connaît, bien évidemment).
effet(s) secondaire(s) : Elle se voit obligée de dire que la personne ment, haut et fort, elle a de très forts maux de tête, des saignements de nez. Plus son pouvoir va être utilisé (c'est à dire que si la personne lui ment mais qu'il ne connaît pas spécialement la vérité et que son pouvoir va lui permettre de la connaître) plus la fatigue va être intense et les saignements abondants, elle a de grandes chances de tomber dans les pommes et d'y rester un temps certain.

Elle ne peut pas y échapper, c'est automatique, si elle se trouve de ce fait devant une personne qui ment comme elle respire son pouvoir va être en utilisation constante et l'épuiser physiquement et nerveusement à tel point que si elle ne s'en éloigne pas vite elle peut risquer une forme de coma léger qui peut dure de deux à sept jours.


la chose derrière l'écran


Pseudo : Lilice
Âge : ........... 23 ans
Comment t'as atterri ici ? Entre des Dinosaurus et un Totoro borgne j'ai attérri ici pour avoir l'honneur d'être la première validée du forum.
Critiques/remarques/déclaration d'amour/suggestions/cookies : Je vous aime ♥

signature




Merci Lisa et Kendie pour les signas et Jesse pour mon sublime avatar ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shane Treazler
avatar
Evolve Connu
♦ age : 24

Mar 22 Avr - 13:03

Allez hop, petite midif et validation, fiut on en parle plus !
signature




Merci Jesse, Alex', Moira et Pioupiou pour ces signas ! Je vous adore toutes <3

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Alice Ace (agent chimique X, je le garde èé) [Terminé ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c h r o n i c l e s :: Poste de Contrôle :: Registre :: Admis-