I've been trying to do it right. I've been living a lonely life ◄Scott I. Crane► (done)

Invité

Jeu 28 Aoû - 16:18

crédit avatar • ft. Kougami Shinya from: psycho pass

profil

nom : Crane
   prénom(s) : Scott Isaac
   âge ; date de naissance : 25 ans ; 2188
   sexe : mâle
nationalité ; origines : Américain, Amérique
   statut civil : Célibataire
   métier : Eraser
   groupe : Erasers


   

background

CARACTÈRE Scott n’est pas un sérieux sauf dans son travail. La plupart du temps c’est un enfant immature, capricieux et joueur. L’homme est moqueur, cynique, provocant et taquin. C’est un adulte qui n’a pas voulu grandir mais dont la cruauté est uniquement verbale. C’est dans sa nature de chercher les failles des gens et de trouver leurs limites. Scott n’aime pas ceux qui ont une façade lisse alors il cherche toujours à faire transparaitre. Les gens trop calmes sont ceux qui ont le plus de choses à cacher selon lui. Et s’il y a bien une chose que le jeune homme n’apprécie pas, c’est qu’on ne soit pas complètement franc du collier avec lui. Son idéal de justice est une sorte de déformation professionnelle. Cela le rend compliqué au quotidien parce qu’il insistera tant que la personne ne lui aura pas donné une réponse satisfaisante à son sens. Comprenez ici une réponse honnête et précise à la question posée.

Dynamique, pugnace et plein de ressources, il n’hésite pas à se donner sans retenue pour accomplir un objectif. Le brun a toujours un petit sourire pour la veuve et l’orphelin ainsi qu’un air débonnaire et plaisantin pour le reste du monde. L’américain aime être entouré et apprécié aussi se donne-t-il les moyens d’avoir une présence agréable. Nul doute que dans un autre temps, il aurait été un excellent courtisan plein d’esprit et versé dans l’art de plaire. On peut parfois considérer à tort qu’il est un peu simplet, ou même complètement crétin, car il ne recule pas devant le ridicule pour essayer d’illuminer la journée de quelqu’un. C’est un peu un idiot en somme, mais un idiot à temps partiel.

Encore plein de la fougue de la jeunesse, il aura tendance à se laisser emporter un peu vite dans des émotions de toutes sortes. Malgré cela, il ne s’emporte que difficilement et souvent avec justesse. Son plus gros vice est son addiction au tabac dont il ne compte pas particulièrement se défaire parce qu’il aime bien fumer. Il trouve une certaine poésie dans la fumée qui l’aide à réfléchir et à se détendre.


   
point de vue vis-à-vis des evolves : Tout n'est ni blanc ni noir. Il faut arrêter ce qui par leurs actes donnent mauvaise réputation aux autres et ceux qui sont dangereux. C'est de l'intérêt public
   point de vue vis-à-vis des erasers : Ce sont les gardiens de la paix et de l'ordre. Ce n'est pas toujours facile mais ils œuvrent à un monde meilleur malgré tout.
   point de vue vis-à-vis des scientifiques : Il n'a eu que peu de contacts avec eux et les considèrent comme des rats de laboratoire. Il ne se sent pas vraiment du même monde qu'eux mais sera tout de même curieux d'en rencontrer



   PHYSIQUE
taille : 1m85
   poids et corpulence : 75 kilos ; sportif
   couleur de peau : blanche
   couleur des yeux : bleu
couleur des cheveux : noir
   style vestimentaire : ultra classique. Chemise/ou tshirt et jean
   signes particuliers :Quelques cicatrices d'anciennes missions mais rien de bien marquant.


   HISTOIRE C’est étrange comme parfois un souvenir peut forger une destinée. Cela pourrait être une chose très anodine mais pourtant on s’y accroche comme le plus précieux des trésors. Cela peut  être une phrase, un sourire ou même un geste. Ça n’a pas besoin de grand-chose à part d’être fait au bon moment. Plus tard, on repense à cet événement, dans les moments de doute.  On s’y accroche comme une bouée de sauvetage et pour une raison inconnue, ça nous apporte encore le sourire aux lèvres.

Cet événement anodin survint lorsqu’il n’était qu’un jeune garçon. Il devait avoir dans les dix ans. Petit, Scott avait de quoi décontenancer car il était turbulent. C’était un galopin, une tête-brûlée qui faisait sciemment tout ce qu’on lui interdisait. Ainsi pouvait-on le retrouver en haut d’un arbre un peu haut ou encore en train de préparer une quelconque bêtise pour embêter un voisin un peu grincheux qui l’aurait disputé. Rien de bien surprenant en soi pour un garçon de cet âge élevé avec deux frères redoublant de bonnes idées pour se distraire. Pour ses deux frères les plus vieux, c’était en réalité plus que facile. Il suffisait de lui interdire quelque chose pour que le petit Scottie s’empresse de courir le faire. La cerise sur le gâteau étant qu’on n’avait même pas à avoir peur de se faire prendre car l’enfant n’aurait jamais dénoncé ou critiqué un de ses frères.

Ce jeudi 14 août était un jour comme les autres où pour la énième fois, maman Crane avait interdit à son fiston d’aller grimper sur le figuier. Ce n’était pas pour la hauteur de l’arbre mais plus parce que ce dernier était en train de mourir rongé par la vermine. L’arbre était de moins en moins stable tous les jours et Vanessa Crane craignait pour son fils. Elle espérait que cette fois, il comprendrait et respecterait l’interdiction mais une part d’elle l’imaginait déjà en train de se casser un membre en tombant de l’arbre malade. Aussi, la jeune femme fit-elle appel à son fils de 15 ans pour lui demander de surveiller son frère. Comme tout bon adolescent qui se respecte, il lâcha un soupir mais se hâta pour surveiller son idiot de petit frère qui devait déjà être en train de faire une bêtise à n’en pas douter.

Ce dernier se promenait  à la recherche de quelque chose à faire mais le quartier semblait aussi mort que s’il avait été habité par les cadavres d’une morgue. C’est alors qu’un miaulement attira son attention. En redressant la tête, il vit un petit chat perché au sommet du figuier en question. Une petite fille semblait hésiter à aller le chercher et l’observait les yeux pleins de larmes. Déjà protecteur de nature, le jeune brun décida d’aller porter secours à la demoiselle. Ni une ni deux, il monta les branches du figuier qui frémissait sous le poids-plume du garçon. Son ainé tentait déjà d’intervenir mais c’était trop tard. D’expérience, celui-ci savait que si Scottie avait décidé une chose, il était impossible de lui faire entendre raison. Pour la forme, il l’appela. L’enfant perché sur son arbre observait la boule de poils blanche avec intensité. La petite créature terrifiée  était recroquevillée sur elle-même, sa tête dépassait à peine.  Arrivée au bord de la branche, il tenta maladroitement de poser une main sur l’animal qui effrayé lui jeta ses griffes sur le visage. Cela le fit vaciller un peu alors que ses yeux se tournaient vers la fenêtre de l’étage inférieur de la voisine : une vieille dame. Alors qu’il se rattrapait l’enfant compris en la voyant couché sur le sol de son salon que quelque chose n’allait pas.

Tandis que sa mère avait accouru pour tenter de le faire descendre, rouspétant encore et toujours, il s’empara maladroitement du chat et redescendit tant bien que mal en expliquant confusément ce qu’il avait vu en prenant de la hauteur. Sa mère qui s’apprêtait à le gronder finit par le féliciter. La vieille dame, Mme Hodging s’était cassé le fémur en tombant. Elle avait perdu conscience sur le coup et n’avait pas pu appeler de secours. Qui sait combien de temps, elle serait restée étendue là si ce petit morveux n’avait pas été au mauvais endroit au bon moment. Ce jour-là fut décisif pour lui car la reconnaissance qu’il lut dans les yeux de la vieille dame et le regard que les gens eurent pour lui forgèrent son besoin de reconnaissance autant que celui de se rendre utile. La sensation de bonheur qu’il éprouva en cet instant devint une espèce de drogue pour lui.

C’est ainsi que le jeune garçon commença à ne faire des bêtises que lorsqu’il voulait venir en aide à quelqu’un. Il arpentait les rues (comprenez la rue devant sa maison) à la recherche des méfaits se prenant presque pour un super-héros. Plus d’une fois, il avait vu les erasers faire des interventions et il en avait déduit que c’était l’exemple à suivre. Les rares fois où sa volonté flanchait, il se rappelait cette journée comme un religieux à qui le Seigneur aurait parlé pour la toute première fois.

Il a grandi dans une famille tout ce qu’il y a de plus normales avec ses tensions, ses moments de connivence, ses secrets et ses bons souvenirs. L’enfant qu’il était a appris de lui-même à devenir un peu plus raisonnable et suffisamment sérieux pour faire de lui un bon représentant de la loi. Du moins, se plait-il à le penser.
 
   

la chose derrière l'écran


   pseudo : Poney
   âge : 22 ânes
   comment t'as atterri ici ? Les lamas @@
   critiques/remarques/déclaration d'amour/suggestions/cookies : Le cookie s'il vous plait.

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Ven 29 Aoû - 8:56

Mon mâle

Ce perso me plait déjà ! Tu m'as eu à "moqueur, cynique, provoquant et taquin" de toute façon...
Ca me ferait très plaisir que tu changes juste la première phrase de ton histoire parce que je pense que le "par avoir" est en trop ♥ Mais ça, c'est juste une p'tite faute d'inattention de rien du tout. L'histoire et le personnage sont cohérents, j'ai donc rien à redire monsieur l'Eraser. Bienvenue dans nos (maigres) rangs !

Dis moi quel nom tu veux à la place de ce cher Satoru et je te mets ça. Tu peux ensuite aller recenser ton avatar mais tu connais le chemin
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Ven 29 Aoû - 13:48

J'ai changé la phrase (oui pour une raison inconnue je pensais avoir écrit parfois... XD )
J'aimerais beaucoup que tu me renommes Scott Crane si c'est possible pour toi ma biche <3 Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Ven 29 Aoû - 13:50

Ah ouais... parfois, par avoir... T'étais loin XD

Tu es donc renommé mon chou à la crème ♥ (et ouais, I got the poweeer ! *sort loin*)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Aujourd'hui à 13:05

Revenir en haut Aller en bas
 

I've been trying to do it right. I've been living a lonely life ◄Scott I. Crane► (done)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c h r o n i c l e s :: Poste de Contrôle :: Registre :: Admis-